الاثنين، 10 أكتوبر، 2011

Vêtements symbolisant la puissance du sultan

Les tissus que les califes, les sultans et les princes portaient ou sur lesquels étaient inscrits leurs noms étaient des symboles importants de leurs postes et de leur pouvoir dans l'Egypte islamique.

La robe que le sultan portait lors de son couronnement était appelée un "Kulah." Il s'agissait généralement d'un cadeau de la part du calife, c'était un élément important de la cérémonie. Le calife écrivait une charte pour le sultan, qui était lue à voix haute au Caire en présence d'un grand nombre de princes et de cheikhs. Le calife mettait alors la nouvelle robe au sultan et lui déléguait ses pouvoirs. La robe était directement liée au pouvoir du dirigeant. La porter était une déclaration de la prise de pouvoir. Le sultan parcourait à cheval la ville décorée en partant de la porte d'Al-Nasr, la porte de la victoire, vêtu de la robe et conservant la charte sur lui, pendant que les princes marchaient à ses côtés.

Le cadeau du calife au sultan pouvait inclure un tissu brodé d'or, un turban orné de rotin et, parfois, une épée ornée d'or, un cheval, des chaussures et un anneau sur lequel était inscrit le nom du sultan. D'autres fois, ce cadeau incluait une robe Atlas noire et un turban, tous deux ornés d'or, un collier en or, une épée ornée d'un scarabée et d'or et un cheval avec une selle en or. Ces cadeaux étaient tous produits dans des ateliers spéciaux comme Kaaba Cover House établis par Al-Muizz, le calife fatimide, dans son palais du Caire .

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق