الجمعة، 14 أكتوبر، 2011

L'économie greco-romaine

A l'époque greco-romaine, outre ses ressources naturelles, l'Egypte disposait d'un grand nombre d'artisans qualifiés.

De plus, ce pays fabriquait des produits qu'il exportait vers de nombreuses régions de l'ancien monde. Parmi ces articles, citons notamment le papyrus, le lin, le verre et la poterie émaillée.

Des immigrants originaires de Grèce s'installèrent en Egypte et exportèrent toutes sortes de produits afin de satisfaire ceux qui vivaient dans le monde grec et qui avaient un goût prononcé pour les biens égyptiens.

Afin de répondre à la demande à l'étranger et afin de contrebalancer le flux des importations en Egypte, les Ptolémées bâtirent des usines, exercèrent un monopole sur certaines industries et supervisèrent la production et les ventes d'autres fabriques. Ils travaillèrent également en vue d'accroître la production de plusieurs industries et d'améliorer la qualité de leurs produits tout en répondant aux désirs des consommateurs.

Grâce au savoir-faire des Egyptiens et aux talents des Grecs, l'Egypte parvint à satisfaire toutes les demandes de l'industrie.
Les industries les plus importantes de la période ptolémaïque étaient celles du textile, du vin, des huiles, de la poterie, de la ferronnerie, du bois, du papier et du verre. Les biens qui ne pouvaient être écoulés sur le marché local étaient exportés, en particulier le blé qui était importé par des villes du bassin méditerranéen tel qu'Athènes et Corinthe ou par l'île de Délos.

Alexandrie était considérée comme un important centre de production de vêtements en jute, en lin et en laine ; de plus, son port facilita fortement leur exportation.
Alexandrie a également fourni du papyrus et du verre au monde entier et ce, bien que certains aient affirmé que la production du verre était plutôt rare en Egypte avant l'époque romaine.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق