السبت، 15 أكتوبر، 2011

Le Nil dans l'histoire grecque ancienne

Hérodote, l'historien grec, est considéré comme un des meilleurs historiens ayant écrit sur le Nil. Les Grecs découvrirent le Nil lorsqu'ils naviguèrent jusqu'en Egypte. Dans ses travaux, Hérodote mentionne en quoi l'Egypte est une terre offerte.

Dans les livres anciens, d'autres abordent le thème de la région du territoire égyptien qui s'étend entre les deux branches du Nil et de chaque côté de ces dernières. Ils appelaient avec précision cette zone le Delta.

Hérodote soutenait cette idée ancienne lorsqu'il déclara que le territoire égyptien est "un cadeau du Nil".

Les géologues modernes ont prouvé que le territoire du Delta a été immergé sous la mer jusqu'à ce que le Nil ne la construise et la façonne en y déposant un sol fertile. Cette région est un type d'oued, un lit, qui est généralement à sec, sauf pendant la saison des pluies.

En examinant la nature de l'ensemble de l'oued, d'Assouan à la mer méditerranée, on peut voir que ce "cadeau du Nil" ne se limite pas à la zone située au nord de l'oued dont parlait Hérodote et d'autres mais à s'étend à l'ensemble de la vallée.

Sans le Nil, l'Egypte serait restée une partie du vaste désert qui était divisée en deux par le cours du Nil et la verte vallée serait restée immergée sous la mer.

Les Egyptiens avaient le plus grand respect et ne tarissaient pas d'éloges pour le Nil. Les anciens artistes étaient largement influencés par le Nil et le représentaient sous la forme d'un dieu ou d'une déesse.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق