السبت، 15 أكتوبر، 2011

Le Nil dans l'Egypte islamique

La civilation islamique en Egypte était affectee par le Nil via l'agriculture,la construction et le commerce. Les anciens historiens exagérèrent leur description du Nil de l'Egypte et les hadith des prophètes concernant le Nil.

Des documents arabes découverts mentionnent les époques de crues, les méthodes de mesure de cet événement et les nilomètres construits par les musulmans pour mesurer la montée et la descente des eaux du Nil.

Les impôts sur le produit agricole étaient extraits suivant la crue du Nil.

Les Arabes construisirent des canaux, des ponts et des chenaux pour l'irrigation et l'agriculture. Des célébrations et des prières pour augmenter le niveau du Nil étaient conservées à l'intérieur de la mosquée d'Amr Ibn al-As, qui à une époque donnait sur le Nil.

L'eau jouait un rôle important dans la poésie islamique religieuse car elle est liée à l'ablution, lavage rituel, qui est nécessaire avant la prière. La mosquée d'Amr Ibn al-As et la mosquée d'Ahmad Ibn Tulun ont été construites près du Nil.

Les architectes islamistes ajoutèrent des fontaines près des mosquées et des écoles pour que les gens puissent effectuer leurs ablutions avant la prière, comme c'est le cas pour la mosquée d'Ahmad Ibn Tulun et la mosquée du sultan Hassan. Le sabil, la fontaine publique, offrait de l'eau aux passants pour boire.

Parfois, les sabils étaient reliés aux mosquées comme dans le complexe du sultan Al-Mansur Qala'un à al-Nahaseen, le quartier des fabricants de cuivre.

La distribution de l'eau du Nil au public était très importante pour les musulmans. La partie la plus haute des murs du sultan Salah al-Din, construits pour entourer le Caire, était utilisée comme canal à partir du Nil pour transporter l'eau vers la citadelle et le Caire.

L'eau était alors distribuée dans les différentes parties d'un bâtiment à l'aide de ce que l'on appelle le "Miqsam" du Nil. Cela se composait habituellement de tuyaux en poterie, comme ceux trouvés au cours des fouilles du complexe d'Al-Mansur Qala'un. Ces tuyaux en poterie étaient soutenus par des pierres à l'extérieur de la madrassa du sultan Hassan.

L'architecte a peut-être également distribué l'eau via des canaux en forme de U sculptés dans la pierre qui parcouraient tout le mur pour fournir de l'eau dans la cuisine, les salles de bain, les qa'as, c'est-à-dire les salles principales, et les bassins.

Le Nil influença le développement urbain du Caire, et le développement des capitales d'Al-Fustat, Al-Askar et Al-Qata'i se limita à une orientation sud-nord car le Nil empêchait tout développement en direction de l'ouest.

Le développement vers l'ouest eut lieu lorsque le cours du Nil lui-même se déplaça.

Cependant, la rive actuelle n'est qu'à 500 mètres, soit un tiers de mile, à l'ouest de la rive au cours des premiers temps de l'Islam en Egypte.

Le Nil joua également un rôle important dans la vie commercial de l'Egypte. Des navires transportant des marchandises comme de la céramique de Chine et d'Iran vinrent de la mer Rouge via Qabt, Qus et Al-Qulzum sur la mer Rouge pour atteindre le Nil par l'est vers Al-Fustat.

D'autres navires vinrent également d'Europe et de la mer Méditerranée. Des hôtels furent construits sur les rives du Nil pour les voyageurs.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق