الأربعاء، 12 أكتوبر، 2011

Matériaux d'écriture utilisés par les musulmans

Pour écrire, les musulmans utilisaient divers matériaux et surfaces, y compris la pierre. Néanmoins, les musulmans eurent recours à des techniques de gravure en saillie, aux fresques ou aquarelles, etc.

D'ailleurs, les pierres tombales conservées dans le musée d'art islamique du Caire montrent à quel point les musulmans excellaient dans ce domaine. Les gravures en saillie ou en creux furent utilisées afin d'écrire sur des matériaux tels que les os et le bois. Le papyrus servit également de surface d'écriture ; plusieurs sujets différents furent gravés dessus.

Le musée d'art islamique et le centre national de documentation du Caire disposent de nombreux documents sur papyrus.

Bien que les musulmans ne soient pas à l'origine de la fabrication du papier, ils utilisèrent beaucoup ce matériau pour leurs documents scientifiques et artistiques, comme c'est trouve a la Bibliotheque National de Livres et Documents au Caire.

La littérature musulmane influa fortement la diffusion de la fabrication du papier.

Les plumes que les musulmans utilisaient, différaient selon les surfaces d'écriture. Les plumes métalliques appelées « Azmeal » servaient à graver les pierres et le bois.

Par contre, celles en bambou étaient utilisées sur différents types de papier.

Le plumier, l'encrier et l'étoffe pour sécher l'encre étaient les outils indispensables des écrivains .

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق