الاثنين، 17 أكتوبر 2011

Les marchands jouent les diplomates dans les relations commerciales

Les marchands jouèrent un rôle important dans les relations politiques entre l'Egypte et le monde extérieur. Ils travaillèrent notamment afin de renforcer les liens qui existaient entre l'Egypte et la Chine. En 840 de l'année de Hijra (1441 après Jésus-Christ), le sultan Barsbay envoya une expédition composée de plusieurs marchands syrien vers la Chine afin d'établir un lien d'amitié et de consolider leurs activités commerciales. Des cadeaux furent échangés entre les empereurs de Chine et les sultans d'Egypte.

Les marchands d'épices qui faisaient du commerce avec l'Inde, jouèrent un rôle important dans les affaires diplomatiques et politiques entre l'Egypte et le pays des maharajas. Ainsi, en 682 de l'année de Hijra (1283 après Jésus-Christ), ces marchands apportèrent au sultan Al-Mansur Qala'un un message de la part du souverain du Ceylan. Dans ce message, le roi du Ceylan exprimait son désir d'établir un accord commercial avec l'Egypte ; il proposait d'ailleurs d'expédier vingt cargaisons contenant différents types d'épices. L'expédition fut bien accueillie par le sultan Qala'un.

En 693 de l'année de Hijra (1294 après Jésus-Christ), le marchand Ibn Bikash se rendit en Inde pour travailler au service des princes de ce pays. En 730 de l'année de Hijra (1329 après Jésus-Christ), le souverain de l'Inde envoya un magnifique présent au sultan Al-Nasir Mohammad Ibn Qala'un avec l'un des marchands Karimi. Estimé à un million de dinars, ce cadeau aurait été confisqué par le roi du Yémen. Le souverain de l'Inde fit également des donations aux tombeaux sacrés du Hijaz (actuelle Arabie Saoudite) et de Jérusalem. Ensuite, il envoya un autre présent au sultan Al-Nasir Mohammad ; cette fois-ci, le cadeau passa par Bagdad afin d'éviter le Yémen. En 876 de l'année de Hijra (1471 après Jésus-Christ), Ghiyath al-Din, souverain de l'Inde, envoya des cadeaux, à nouveau avec les marchands Karimi, au calife Al-Mustanjid Billah et au sultan Qaitbay. Le marchand Ahmad 'Ali al-Kawwaz travailla également en tant qu'ambassadeur pour la ville de Gulbarga en Inde.

Quand les relations entre l'Egypte et le Yémen se dégradèrent sous le règne d'Al-Nasir Mohammad Ibn Qala'un, le sultan décida d'envoyer son armée au Yémen. Heureusement, les marchands apaisèrent la situation et suggérèrent des mesures pacifiques. Ainsi, ils firent plusieurs petits voyages entre les deux pays avec des cadeaux. Ils contribuèrent à promouvoir les intérêts communs des deux pays et ce, afin de maintenir la paix. Le marchand Muhamad Ibn 'Uthman al-Misri joua un rôle essentiel dans la prévention d'une attaque militaire égyptienne au Yémen.

Les marchands renforcèrent également les liens qui existaient entre l'Egypte et l'Ethiopie. Situé en Afrique occidentale, le Mali entretenait aussi de bonnes relations avec l'Egypte grâce aux marchands. Quand Mansi Musa, le roi du Mali, visita l'Egypte en 725 de l'année de Hijra (1325 après Jésus-Christ), au cours du règne d'Al-Nasir Mohammad, il fut rejoint par un certain nombre de marchands.

La plupart d'entre eux se mirent au service des sultans. Shaykh 'Ali al-Kilani, par exemple, fit du commerce au nom du sultan Al-Muayyad Shaykh et Ibn 'Ulayba al-Sakandari pour le compte du sultan Qaitbay.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق