الاثنين، 17 أكتوبر، 2011

Les bijoux de Toutânkhamon

Les Egyptiens portaient des bijoux ornementaux en tant qu'accessoires ainsi que des amulettes magiques.

Ces bijoux étaient souvent en or, en argent et en électrum, alliage naturel d'or et d'argent. De plus, ils étaient incrustés de verre et de pierres semi-précieuses multicolores. Ces bijoux comprenaient des symboles et des amulettes qui devaient fournir à celui qui les portait, vivant ou mort, protection, prospérité, endurance et longue vie.

Cent quarante-trois bijoux furent retrouvés dans les bandelettes de la momie du roi Toutânkhamon. Il s'agit d'amulettes, de chaînes, de colliers, de bracelets, de pendentifs, de boucles d'oreille, d'ornements pour oreille, de bracelets de cheville, de bagues, d'étuis pour les doigts et les orteils et de pectoraux, ou bijoux de grande taille portés sur la poitrine.

L'importance des bijoux ne réside pas seulement dans la couleur des métaux ou des perles mais aussi dans l'originalité des techniques de fabrication et de conception.

La technique du cloisonnée était appliquée aux pectoraux et aux pendentifs. C'était l'art de créer des contours de personnages et de symboles avec des fils d'or soudés à des feuilles d'or martelé qui étaient ensuite incrustés de verre ou de pierres de couleur.

Le filigrane était souvent utilisé dans la fabrication de boucles et de fermoirs en or. Il s'agit d'un ouvrage de bijouterie ajouré fait de fils d'or ou d'argent. La granulation était la technique de création de plusieurs dessins en soudant de très petites boules d'or à la surface des feuilles d'or.

Les pierres utilisées dans les incrustations étaient supposées avoir des propriétés magiques en fonction de leur couleur. La turquoise était exploitée dans le Sinaï et sa couleur bleue symbolisait la fertilité, la chance et la protection contre le mauvais oeil.

Le lapis-lazuli a pu être apporté en Egypte du fait du commerce avec les régions ouest asiatiques. Il était originaire d'Afghanistan. Sa couleur bleu foncé symbolisait la fertilité et la chance.

La cornaline venait des déserts égyptiens et variait du marron foncé au marron clair. Elle symbolisait le sang chaud de la vie. Il existait aussi une autre sorte de cornaline appelée la calcédoine. Elle est translucide et vert clair.

L'améthyste était exploitée dans le désert oriental, près d'Assouan, et dans le désert occidental, près d'Abou-Simbel. Les tons de violet symbolisaient la joie et le bonheur.

Le feldspath était extrait du désert oriental. Sa couleur bleu clair symbolisait la chance et la fertilité.

Le scarabée Khepry était l'incarnation du soleil levant. Une relation fut établie entre le scarabée, qui toute la journée roule une boule contenant ses oeufs, et l'évolution du soleil dans le ciel.

Le scarabée devint un signe de bon augure et un symbole de fertilité et de rajeunissement. Les scarabées étaient essentiellement taillés dans de la pierre bleue ou de la faïence .

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق