الجمعة، 14 أكتوبر، 2011

L'éducation des femmes d'Alexandrie à l'époque ptolémaïque

Les dirigeants ptolémaïques prirent soin de la jeunesse. Ils établirent des clubs culturels et d'athlétisme, appelés des gymnases, comme lieux d'éducation aux arts et aux sciences afin que les jeunes soient prêts pour occuper des emplois.

Les filles d'Alexandrie recevaient une éducation suffisante pour pouvoir lire et écrire. Les femmes libérales allaient au gymnase pour étudier. On y trouvait des employés publics dont les titres étaient "Superviseur des affaires des femmes," appelés "gynaeconomi," qui étaient chargés de faire cours aux femmes.

Il existait un contact entre Alexandrie et des villes grecques, tout spécialement pour que les Alexandrins acquièrent de l'expérience dans le domaine de l'éducation des femmes. Les femmes commencèrent à obtenir des emplois tout comme les hommes avec des responsabilités similaires.

Les relations entre les hommes et les femmes devinrent, selon les dires, moins compliquées et plus naturelles qu'auparavant. Les femmes créèrent des clubs et prirent part aux activités des gymnases, même si c'était à plus petite échelle que les hommes. On créa également des clubs "réservés aux femmes" à Athènes et Alexandrie.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق