السبت، 15 أكتوبر 2011

Le mobilier de Toutânkhamon

Des lits pour l'usage quotidien, pour les cérémonies ou les rituels, des lits pliants ou de camps, des chaises et des tabourets de différentes formes et dimensions et, pour des occasions spéciales, des coffres, des pots, des tables et des repose-pieds furent retrouvés en grand nombre dans la tombe de Toutânkhamon.

Même une boîte à perruque en bois contenant une tête de mannequin sur laquelle on plaçait la perruque, faisait partie des objets de valeur. Plusieurs genres de bois, local et importé, recouvert et doré, furent utilisés. Les meubles furent fabriqués à l'aide de techniques avancées.

Des boîtes en bois et d'autres articles étaient incrustés d'ivoire de couleur naturelle ou teinté, de pierres semi-précieuses et de pâte de verre, ou décorées à l'aide de reliefs incisés remplis de frittes colorées sur du bois. La fritte est un mélange obtenu par fusion de différents matériaux utilisés dans la préparation du verre. Les surfaces furent également décorées à l'aide de techniques de dorure et d'argentage, ainsi que de reliefs incrustés de feuilles d'or. Des images et des symboles furent créés sur bois à l'aide de la technique ajourée. Cette dernière permet de réaliser des décorations contenant de nombreuses ouvertures, généralement en forme de motifs.

Des charnières en cuivre et en bronze furent utilisées pour les couvercles, les portes, les lits pliants et les baldaquins pliants en bois.

Les éléments du mobilier furent assemblés à l'aide de tenons, ou projections, et de mortaises, ou cavités, ainsi qu'avec des épingles en bois, en cuivre ou en bronze. Des tabourets furent fabriqués suivant un style original imitant des tabourets pliants mais avec des pieds rigides ornés de têtes de canards aux extrémités.

Des sièges et des lits furent recouverts de nattes en roseaux ou en lin.

Certains coffrets et certaines boîtes disposaient de barres latérales en bois et de poignées rétractables afin de faciliter leur transport.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق