الاثنين، 17 أكتوبر 2011

La tapisserie copte

Les Arabes donnèrent à la tapisserie égyptienne le nom d'« Al-Kapati » d'après le nom «copte».

Considérée comme l'un des plus anciens tissus décorés, la tapisserie représente aussi la première tentative visant à réaliser un ouvrage textile composé de deux ou plusieurs couleurs.

La tapisserie est l'une des plus simples méthodes de fabrication de tissus avec du lin et de la laine. Les Coptes d'Egypte étaient réputés pour leurs tapisseries.

L'historien Al-Maqrizi mentionna dans son ouvrage «Al-Khotat wal Aathar» que Cyrus, le souverain d'Egypte, offrit au prophète Mohammad vingt rouleaux de tapisserie et qu'il recouvrit la Kaaba avec le même tissu. Précisons que la Kaaba est une structure cubique en pierre située au centre de la Grande Mosquée de la Mecque (Arabie Saoudite) et qu'elle est recouverte d'un voile appelé «kiswa».

Le monde commença à s'intéresser à ce type de tissu qui était exporté vers de nombreux pays de la Méditerranée.

Comparée aux autres méthodes de fabrication des tissus, la tapisserie perdit du terrain en Egypte. Toutefois, elle réapparut au dix-septième siècle en France, à l'époque du roi Louis Quatorze, sous le nom de «Gobelins». Il existait également une tapisserie appelée «Aubusson» d'après la ville en France du même nom. La fabrication de la tapisserie ne se limitait pas à l'Egypte; en effet, elle se répandit à la plupart des pays du Moyen-Orient. La Perse et la Turquie commencèrent à réaliser des tapisseries dès le seizième siècle après Jésus-Christ ce qui correspondait plus ou moins au moment où la production débuta en Europe sous d'autres noms.

Les prêtres de l'église copte portaient une «Patrashil», ou étole de lin blanc décorée de dessins religieux sur la poitrine. En général, elle était portée sur les robes des prêtres. Ces dernières étaient en lin blanc et présentaient des rayures de décorations végétales. Ajoutons que ces robes étaient amples (cela faisait référence à la patience des prêtres) et longues afin de couvrir l'ensemble du corps.

En raison de la rareté et du prix élevé de la soie, on ne retrouva que peu de tapisseries réalisées à partir de cette étoffe. Par ailleurs, la soie était considérée comme peu appropriée pour les hommes.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق