السبت، 15 أكتوبر، 2011

La sagesse des pères coptes

Les pères de l'église copte écrivaient sur de nombreux sujets que nous pouvons répartir en deux catégories principales : la théologie et la liturgie.

Les érudits et les patriarches d'Alexandrie contribuèrent à définir les canons de la théologie pour l'ensemble du monde chrétien ce qui leur valut d'acquérir une renommée internationale.

La position de dirigeant érudit endossée par Saint Athanase au Conseil de Nicée en 325 après Jésus-Christ entraîna la diffusion de ses écrits théologiques et de ses discours sur la nature de la foi chrétienne.

Ses œuvres devinrent la source principale de la théologie chrétienne à tel point qu'il peut être considéré comme l'un des pères de la théologie du christianisme.

Ses traités sur le « Verbe incarné », « le Saint Esprit » et son « Apologia Contra Arianos », ou « Apologie contre les Ariens », furent très bien accueillis. D'ailleurs, comme en témoigne le proverbe cité en occident : « Si vous tombez sur l'un des dictons d'Athanase et que vous n'avez pas de papier sous la main, écrivez-le sur votre chemise ».

Plusieurs théologiens développèrent leurs pensées en se basant sur son enseignement. Signalons également qu'à mesure que la réputation de Saint Hilaire, évêque de Poitiers en France, grandissait, il finit par recevoir le titre d' « Athanase de l'Occident ». La position atteinte par les frères coptes dans le domaine de la théologie ne fut égalée que par la renommée dont il jouissait dans la littérature monastique.

L'exemple le plus significatif est d'ailleurs les règles de Saint Pachôme. Ces dernières furent rapportées à Rome par Saint Athanase pendant ses années d'exil. Les règles et la vie de Saint Pachôme furent traduites en latin par Saint Jérôme en 404 après Jésus-Christ pour les moines d'Italie. Ces règles atteignirent la Gaule grâce à Saint Jean Cassien qui les appliqua de manière pratique dans son monastère de Marseille.

De plus, Saint Auguste établit son ordre monastique en se servant des règles de Saint Pachôme comme guide et ce, comme ce fut également le cas pour Saint Basil le Grand, fondateur du monachisme grec. Les proverbes des pères coptes peuvent être répartis en plusieurs types, parmi lesquels on retrouve des citations écrites ou énoncées par les moines connus sous le nom de « Pères du désert ». Ces citations étaient toutes liées à l'ascétisme, ou pratique reposant sur l'abnégation des choses matérielles et sur l'entraînement de soi en vue d'accéder à une certaine pureté.

Parmi les écrits se trouvent les 20 épîtres, ou lettres, envoyées par Saint Antoine à ses disciples, les règles de Saint Pachôme relatives à l'organisation de la vie au monastère et les citations de Saint Jean sur la vie spirituelle. Les divers écrits contenaient aussi des sermons et des discours religieux qui étaient lus tous les Dimanches ou lors de festivals religieux ou à d'autres occasions.

Parmi les plus célèbres, citons entre autres les sermons que fit Abba Shenouda lors de sa lutte contre le paganisme ainsi que ses prédications en faveur de l'enseignement du christianisme. Pour conclure, soulignons le fait que lorsqu'ils écrivaient, les « Pères du désert » avaient rarement des objectifs pratiques à l'esprit ; en réalité, ils cherchaient à atteindre la transcendance grâce à la vertu.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق