السبت، 15 أكتوبر، 2011

La littérature fatimide

Au cours de l'époque fatimide, le mouvement culturel fut relancé grâce à l'intérêt que portaient les Fatimides aux bibliothèques et aux livres. Une grande bibliothèque se trouvait d'ailleurs dans le palais fatimide oriental. De nombreux écrivains et transcripteurs y écrivirent des livres de littérature, des histoires et des lois.

Ce qui aida également à raviver la culture à l'époque fatimide est le fait que les Fatimides utilisaient la poésie et les discours afin de diffuser leurs rites chiites. Ajoutons aussi que les Fatimides donnaient d'importantes sommes d'argent ainsi que de nombreux cadeaux à leurs poètes et à leurs écrivains.

L'un de leurs poètes radicaux les plus chers s'appelait Ibn Hanea Al Andalusi. Il vécut sous le règne du calife Al-Muizz Ledin Allah Al Fatimi. Il était réputé pour ses incroyables descriptions et pour ses louanges.

Le poète Emara Al Yamane vécut à l'époque du calife fatimide Al-Fa'iz. D'ailleurs, il fit son éloge ainsi que celle de son ministre Al-Salih Tala'ie Ibn Ruzzik .

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق