الجمعة، 14 أكتوبر، 2011

La chambre funéraire de Toutânkhamon

Etant donné que Toutânkhamon décéda de manière inattendue, sa tombe n'eut pas le temps d'être achevée. Le vizir Ay offrit sa tombe, plus petite, afin qu'un site funéraire puisse être rapidement préparé pour recevoir la momie de Toutânkhamon ainsi que son riche mobilier funéraire.

C'est la raison pour laquelle la chambre funéraire fut peinte avec peu de textes et de scènes funéraires et religieux. Afin que le site convienne à l'enterrement d'un roi.

Quatre immenses Chapelles en bois, ou pièces, furent fabriquées. Imbriquées les unes dans les autres, elles remplacèrent les longues galeries et chambres des autres tombes royales de la Vallée des Rois. Les murs des tombeaux furent ornés tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de textes et de portraits issus du livre de la salle cachée, «l'Amdouat», et du livre de la vache divine, «Le mythe de la destruction de l'humanité». Ces textes protègent le roi dans son voyage dans le monde souterrain.

La plus petite chapelle de la chambre funéraire contenait un sarcophage rectangulaire en quartzite recouvert d'un couvercle en granit.

A l'intérieur de ce sarcophage, trois cercueils en forme de momie furent imbriqués les uns dans les autres. Le plus petit, en or massif, contenait la momie, le masque en or et les ornements du roi.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق