الاثنين، 17 أكتوبر 2011

Décoration des vêtements de l'Egypte ancienne

De nombreuses personnes croient que les anciens Egyptiens portaient des vêtements simples. En réalité, bien que les habits servaient souvent de toile de fond aux bijoux élaborés, ils n'en jouaient pas moins un rôle complémentaire.

Perles, rosettes et paillettes étaient utilisées afin de rehausser l'apparence du vêtement. Une rosette est un objet décoratif ou un insigne composé d'un ruban de soie plissé ou noué en forme de rose.

Les perles, en particulier celles qui ressemblaient à des bijoux, furent utilisées à travers toute la culture égyptienne depuis l'époque préhistorique. Toutefois, elles ont parfois été retrouvées cousues sur des tissus ou, plus rarement, tissées à même l'étoffe.

Au début de la période médiévale, la broderie devint populaire bien que seuls quelques fragments datant de la période dynastique furent retrouvés.

Ayant fait son apparition au Nouvel Empire, l'applique est une technique qui était normalement associée aux vêtements royaux. Elle consistait à attacher une décoration sur un morceau de tissu de plus grande taille. L'une des formes de ce procédé était l'utilisation de différents types de ganses pour décorer des vêtements.

Parfois, la ganse avait de petites franges le long de ses côtés auquel cas, elle était placée le long du côté extérieur du tissu.

Quand il n'y avait pas de franges, la ganse était soit cousue en travers du tissu soit le long des côtés. Les habits présentaient aussi des plis. D'ailleurs, les exemples les plus anciens semblent être les robes plissées horizontalement datant de l'Ancien Empire.

L'un des exemples les plus élaborés qu'il est possible d'admirer dans le musée égyptien, compte trois différents types de plissage. En effet, il est décoré d'une simple série de plis distants les uns des autres de quelques centimètres, de quelques plis relativement rapprochés et d'une section de plissage « chevron » où les lignes verticales et horizontales, placées à intervalles réguliers, étaient plissées de façon à créer de larges bandes ornées d'un chevron, ou motif en forme de V inversé.

Datant du Nouvel Empire, de nombreux textiles ayant survécu aux outrages du temps furent également peints avec des motifs de complexité variée .

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق