الاثنين، 17 أكتوبر، 2011

Vases et lampes de Toutânkhamon

Les montagnes d'Egypte présentent plusieurs variétés de pierres qui sont utilisées dans la fabrication de vases : le calcaire, le grès, la calcite, l'albâtre, le marbre, la diorite, le granit, le quartzite, le schiste, etc. Au début de la période dynastique, les Egyptiens fabriquèrent des vases en pierre de différentes formes.

Des milliers de vases de ce type ayant appartenu aux deux premières dynasties furent retrouvés sous la pyramide à degrés de Djéser à Saqqarah. Les vases égyptiens en pierre étaient utilisés en échange d'autres produits provenant des régions ouest asiatiques et des îles égéennes au début de l'Ancien Empire.

Un grand nombre de lampes en albâtre, de pots, de vases, de flacons, de bols et de calices élaborés ont été retrouvés dans la tombe de Toutânkhamon. La plupart de ces objets ont été sculptés à partir d'un seul bloc de pierre et avaient des formes plaisantes.

Les vases étaient utilisés pour conserver des huiles et des onguents précieux. Ces objets n'ont pas tous été fabriqués spécifiquement pour être déposés dans la tombe de Toutânkhamon. Certains ont été pris sur d'autres sites funéraires plus anciens ou offerts lors des funérailles de Toutânkhamon.

Quelques vases ont été très finement découpés et polis avec soin ou ont des parois translucides. Sur d'autres vases, des formes humaines ou animales furent gravées. Parmi les dessins célèbres, on reconnaît notamment les symboles d'unification de la Haute et de la Basse Egypte.

Certains des pots fragiles avaient été cassés mais habilement restaurés pendant l'antiquité .

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق