السبت، 15 أكتوبر 2011

Les poètes gréco-romains

Au cours de la période hellénistique, Alexandrie fut considérée comme le centre de la littérature grecque. Ainsi, il était rare d'entendre parler d'un grand poète de cette époque n'ayant jamais visité Alexandrie ou n'y ayant jamais vécu. En effet, cette ville était réputée pour le soutien qu'offraient ses mécènes et pour les nombreuses ressources littéraires dont elle disposait. C'est d'ailleurs pour cette raison que tous les types de poésie grecque, à l'exception de la comédie, furent fortement influencés par la poésie alexandrine au cours de cette période.

Callimaque peut être considéré comme l'un des plus importants poètes alexandrins. Il vécut au cours de la première moitié du troisième siècle avant Jésus-Christ ; sous le règne de Ptolémée Trois, alors qu'il avait déjà atteint un âge avancé, il écrivait encore de la poésie. Le seul grand poète hellénistique qui naquit en Egypte fut Apollonios. Il reçut le nom d'Apollonios de Rhodes lorsqu'il s'installa dans cette ville et qu'il en devint citoyen et ce, après avoir été expulsé du poste de chef scribe. Théocrite de Syracuse, l'un des plus importants poètes du troisième siècle avant Jésus-Christ, vécut pendant un certain temps à Alexandrie. Il devint poète à la cour de Ptolémée Deux.

L'âge d'or de la poésie alexandrine dura moins d'un demi-siècle, de 290 à 240 avant Jésus-Christ. Toutefois, la poésie pastorale continua à prospérer au premier siècle avant Jésus-Christ .

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق