الاثنين، 17 أكتوبر، 2011

Les femmes qui travaillent dans l'Egypte ancienne

En plus de s'occuper des maris et des enfants, de nombreuses femmes avaient plusieurs emplois.

Comme on peut le voir sur un relief représentant une procession et sur un autre dépeignant un banquet, certaines femmes travaillaient en tant que musiciennes, chanteuses et danseuses.

D'autres femmes travaillaient dans des ménages en tant que bonnes ; elles faisaient notamment la cuisine, la lessive, le nettoyage, le brassage de la bière ainsi que la coiffure. Ces différentes activités sont d'ailleurs illustrées sur le sarcophage de la princesse Kawit.

Certaines femmes étaient représentées en compagnie de leurs époux en train de cultiver ou de moissonner les champs alors que d'autres travaillaient en tant que vendeuses sur les marchés ; précisons que ces dernières emportaient souvent leurs bébés avec elles.

Comme on peut le voir sur le relief de Nefer-seshem Ptah, les femmes fabriquaient des bijoux et d'autres objets décoratifs.

Seules les femmes travaillaient dans les ateliers textiles ; elles tissaient et filaient. Les femmes jouaient également le rôle de pleureuses dans les cortèges funèbres.

Quelques femmes de l'Egypte ancienne avaient reçu une éducation et savaient lire et écrire. Ces femmes instruites servaient en tant que prêtresses des déesses Hathor, Isis, Mout, Min, Neith, Baket, Thoth et Anubis. Quelques-unes d'entre elles travaillaient aussi comme scribes ou physiciennes.

D'autres femmes portaient aussi le titre d' « Epouses du dieu Amon » ; il s'agissait là d'une position adoptée par certaines princesses de la Basse Epoque qui jouèrent un rôle politique et religieux important au sein de la société. Ces femmes étaient très puissantes et elles régissaient l'administration et les ressources du temple d'Amon-Rê à Karnak .

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق