الاثنين، 17 أكتوبر 2011

Les épouses des sultans et leur rôle politique

Les épouses des sultans et des princes avaient des roles politiques et gouvernoumental et avait un grand pouvoir et une influence forte au cours de la période islamique en Egypte.

L'exemple le plus connu est celui de Shajar Al-Durr, décrit par les historiens comme ayant un caractère dur et impressionnant. Elle sauva le pays et dirigea pendant 80 jours toute seule pendant l'époque la plus critique de l'histoire d'Egypte.

Les sources historiques mentionnent Khawand Ashlon, mère d'Al-Nasir Mohammad Ibn Qala'un, qui jouait un rôle politique important en 693 de l'année de Hijra (1294 après Jésus-Christ). A cette époque, la citadelle était soumise à un long siège imposé par les princes. Elle marcha au citadelle et négocia les exigences des dirigeants de la ville.

Khawand Zeinab, une des épouses d'Al-Ashraf Inal, se chargea des problèmes concernant la direction de l'Etat. Elle était connue pour avoir été une femme respectueuse de son monde et Sultan Al-Ashraf Qaitbay se levait pour la saluer lorsqu'elle entrait dans une pièce.

Des historiens ont déclaré: "Le sultan Shaaban ne prenait plus aucune décision concernant les affaires d'Etat sans son avis. Non seulement cela, mais il était incapable d'aller contre ses souhaits."

La mère du sultan Al-Salih Ismail jouissait de nombreux privilèges et du respect de tous.

Khawand Gelban, épouse du sultan Al-Ashraf Barsbay, était considéré comme un personnage respectable de l'Etat et les gens recherchaient son aide. nous sommes informee que les femmes des sultans intervenaient pour pur parvenir a amender entre les sultans et les princes, les sources I slamiques se rapport que Sultan Shaaban avait l'intention de prendre les possesions de quelqu'un qui s'appellait Kafor al Hindy par force mais Khawand Toghy, la veuve de Sulatn Al-Nasir Mohammad A intervenue pour empecher le Sultan Shaaban de fair cela et seulement que le Sultan Shabban etre exiler a Jerusalem.

Des livres de ces périodes mentionnent que les épouses des sultans aidaient généralement les princes à gagner du pouvoir via leurs sultans. Kafoor al-Sarghtmashy écrivit qu'elle devint une aide du sultan Barquq grâce aux efforts de la femme du sultan, Khawand Hager, fille de Mankly. Il laissa entendre que lorsqu'un commerçant avait une demande d'un dirigeant de l'Etat, elle lui serait immédiatement accordée lorsqu'il commencerait par chercher et obtenir le soutien et l'accord du harem du sultan.

De nombreuses personnes atteignirent des grades élevés dans l'Etat uniquement en épousant la fille d'un sultan ou un membre de sa famille.

Des historiens disent que le prince Barghaly al-Ashrafy devint un dirigeant puissant uniquement après son mariage avec la fille du sultan Baybars Al-Jashinkir. Le prince Iljay Al-Yusufi obtint un poste élevé de l'Etat suite à son mariage avec Khawand Baraka, mère du sultan Shaaban.

Il en fut de même pour le prince Inal al-Zahery, dont le mariage avec Khawand Bayrum, soeur du sultan Farag Ibn Barquq, lui donna beaucoup de puissance et d'influence.

Le prince Akhbaghamen Abd al-Wahed devint un des favoris du sultan Al-Nasir Mohammad Ibn Qala'un après le mariage du sultan avec sa soeur, Khawand Toghay .

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق