الجمعة، 14 أكتوبر 2011

L'écriture utilisée pour décorer les objets islamiques

Pour les musulmans, l'écriture arabe a une signification spirituelle vu qu'elle est étroitement liée au Coran et aux paroles du prophète Mohammed.

L'utilisation des mots pour créer des décorations évita le problème posé par les images picturales. En effet, ces dernières étaient interdites par l'Islam.

Les objets islamiques tels que les lampes, les bougeoirs, les assiettes et les pierres tombales comportaient des écrits qui faisaient office de décorations ou de mémoriaux.

Souvent, l'écriture était en rapport avec la fonction de l'objet. Un grand nombre d'objets islamiques datant de différentes époques sont ornés de prières destinées à leurs propriétaires ; ces objets étaient également décorés de salutations, de titres et de louanges.

Un autre type d'écriture est l'écriture historique. Elle fait référence aux titres et aux blasons des sultans et des rois. Elle fut appliquée sur les lampes en verre, les pierres, le marbre et les antiquités métalliques.

L'écriture retrouvée sur certains bâtiments a également permis de les dater. Tel fut le cas du texte fondamental de la mosquée d'Ahmed Ibn Tulun ; ce texte semble être le plus ancien jamais écrit sur un monument religieux de l'Egypte islamique.

De plus, les superbes niches fatimides retrouvées dans cette mosquée indiquent les noms de certains ingénieurs tels que Mohamed Ibn Baelek, concepteur de l'école du sultan Hassan .

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق