الجمعة، 14 أكتوبر 2011

L'écriture copte

Dans la dernière phase de l'ancien égyptien, les grecs commencèrent à adapter leurs propre alphabet pour l'écriture de l'ancien égyptien, ce qui entraîna une modification du nom de la langue. On l'appela alors le Copte.

Les signes alphabétiques grecs étaient complétés de sept signes démotiques pour représenter des sons qui n'existaient pas en grec. Ces lettres exprimaient les sons "Sh," "F," "H," "G," "Ch" et "T," qui n'avaient pas d'équivalents en grec. Certaines lettres, comme les lettres "L," "M," "N" et "R" étaient utilisées de façon interchangeable.

Par exemple, le mot "Nes" signifiant "langue" devint "Les." Il y avait plusieurs différences entre l'écriture copte et l'ancien égyptien. Le copte utilisait à la fois des consonnes et des voyelles alors que les anciennes écritures se composaient uniquement de consonnes.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق