الاثنين، 10 أكتوبر 2011

Le trésor de Tanis

L'immense site de Tanis à l'est du Delta était la résidence des rois des vingt-et-unième et vingt-deuxième dynasties.

Parmi les palais, les temples, les tombes et les tombeaux édifiés par les rois de ces dynasties, plusieurs monuments furent transférés à Tanis depuis d'autres sites tels que Bubastis et Pi-Ramsès.

Pierre Montet commença ses fouilles à Tanis en 1939 après Jésus-Christ. Il découvrit des statues géantes, des colonnes, des temples ainsi que des tombes des vingt-et-unième et vingt-deuxième dynasties.

En 1940 après Jésus-Christ, il fut contraint d'interrompre son travail lorsque la seconde guerre mondiale menaça la France et d'autres pays d'Europe. Trois tombes royales et deux autres appartenant à des hauts fonctionnaires furent découvertes à Tanis.

Au grand étonnement du monde, un grand nombre d'objets en or et en argent furent également retrouvés. Parmi ces objets, on comptait notamment des masques en or, des cercueils en argent, des sarcophages en bois recouverts de feuilles d'or, des services de table en or, plusieurs bracelets, des pectoraux, des colliers, des pendentifs, des amulettes ainsi que d'autres accessoires. Un pectoral est un bijou de grande taille porté sur la poitrine.

L'art de la fabrication de statues en métal, de vases, de pots, d'étuis pour doigts, de sandales et de bijoux avait atteint son apogée.

Dans la nécropole royale de Tanis, trois tombes royales furent découvertes ; elles appartenaient à Psoussenès Premier et à Amenemope de la vingt-et-unième dynastie et à Chechonq premier de la vingt-deuxième dynastie. De plus, les tombes de deux hauts fonctionnaires, Undjebaundjed et Horemakhet, furent également découvertes dans cette nécropole royale. L'humidité avait détruit tout le bois et le lin.

Les objets suivants furent retrouvés dans la tombe de Psoussenès Premier : trois colliers, six pectoraux incrustés, vingt-deux bracelets, quatre bracelets de jambe et de cheville, deux bagues et plusieurs amulettes.

Parmi les objets appartenant à Chechonq Premier figurent des étuis pour orteils, des sandales, un pectoral avec un scarabée en cœur, des amulettes et un pendentif de vautour incrusté .

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق