الجمعة، 14 أكتوبر، 2011

L'astrolabe, un outil astronomique de navigation

Considéré comme l'un des plus importants instruments de mesure utilisés par les musulmans, l'astrolabe fut inventé à Alexandrie au cours de la période grecque. C'est aux Arabes musulmans que nous devons rendre la faveur de développement de cet outil ainsi que la fabrication de modèles avancés. Par la suite, l'astrolabe fut réintroduit en Occident au Moyen Âge.

La création de cet instrument n'avait aucun secret pour les Arabes. Ces derniers conçurent des astrolabes de formes et de tailles variées et ils les calibrèrent avec une extrême précision. Considérés comme de véritables oeuvres d'art, des exemples de ces astrolabes sont exposés dans de nombreux musées du monde; les plus importants d'entre eux sont l'astrolabe de la bibliothèque de Paris et l'astrolabe de la bibliothèque d'Alexandrie.

Les musulmans utilisèrent l'astrolabe afin de déterminer avec exactitude la "qibla", ou direction de la Mecque, l'angle entre deux sites géographiques, l'angle et la hauteur du soleil et des corps célestes ainsi que les cycles et la durée du jour et de la nuit.

L'astrolabe servit également à guider les navires, que ce soit à des fins militaires ou commerciales. De nombreux autres instruments de navigation furent mis au point par les Arabes sur base du même principe que l'astrolabe.

Les manuscrits expliquant comment réaliser un astrolabe témoignent du grand intérêt que portaient les Arabes envers cet instrument. Conservé dans la bibliothèque égyptienne de "Dar al-Kutub", le manuscrit du huitième siècle de l'année de l'Hégire (quatorzième siècle après Jésus-Christ) intitulé "Rasaiel fi amal al-astorlab" ou "La fabrication de l'astrolabe" par Mohammad Ibn Ahmad Al-Muzzi est l'un des plus importants de ce type .

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق