السبت، 15 أكتوبر، 2011

La diffusion de la langue d'Egypte ancienne

L'ancien égyptien appartient à la famille des langues afro-asiatiques, qui est très répandue depuis l'antiquité jusqu'à nos jours en Afrique du Nord, Méditerranée orientale et Asie occidentale. Ce groupe de langues inclut des langues qui sont encore parlées aujourd'hui, comme le berbère et le cushitic en Afrique du Nord, ou encore l'arabe et l'hébreu au Moyen-Orient.

L'ancien égyptien avait apparemment commencé à se former avant que les ramifications africaines et asiatiques ne développent leur propre groupement séparé actuel. En effet, des mots de ces deux groupes se retrouvent dans l'ancien égyptien, tout spécialement au moment du Nouvel Empire.

Lorsque les anciens Egyptiens utilisaient des termes sémitiques, par exemple dans leurs écritures hiéroglyphiques, ils les distinguaient comme étant étrangers en utilisant un système orthographique spécial.

L'ancien égyptien est connu grâce à des textes couvrant quatre mille ans, entre environ 3000 avant Jésus-Christ et la fin du premier millénaire après Jésus-Christ, lorsque l'arabe s'imposa comme la langue parlée.

L'ancien égyptien est aujourd'hui considéré comme une langue morte, ou qui n'est plus utilisée, comme le latin. Son utilisation se limite désormais aux services de l'église orthodoxe copte .

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق