الاثنين، 10 أكتوبر، 2011

Bateaux du Nil des anciens Egyptiens

Les bateaux et navires étaient de très importants moyens de transport sur le Nil. Les Egyptiens voyageaient dans le pays et vers le Soudan et d'autres pays d'Afrique pour rapporter des animaux comme des lions, des éléphants, des léopards, des babouins et du bétail.

Ils importaient également des produits exotiques comme du cuir, de l'or, de l'ivoire, de l'ébène, de l'électrum, des plumes d'autruche et de l'encens. L'électrum est un alliage naturel d'or et d'argent.

Lorsqu'ils voyageaient vers le sud, vers l'amont, il fallait utiliser des voiles mais, vers le nord, vers l'aval, les mâts n'étaient pas nécessaires et étaient placés horizontalement à bord.

Bien que le nombre de bateaux encore existants n'est pas important, des idées sur les formes et objectifs des bateaux dans l'Egypte ancienne se basent sur les centaines de bateaux miniatures trouvés dans des tombes dans tout le pays. Les plus connus sont les bateaux miniatures de Meketrê.

Les miniatures de bateaux en papyrus étaient en bois peints, les véritables bateaux étaient quant à eux en bois et quelques uns étaient en tiges de papyrus.

On utilisait principalement des radeaux en roseaux pour chasser dans les marais avec des perches, des filets ou des boomerangs ainsi que pour les sports et compétitions organisés.

Les bateaux en papyrus étaient associés aux dieux et membres de la famille royale. Ils étaient utilisés pour les activités quotidiennes comme la navigation pour les événements festifs ou religieux comme le transport de statues des dieux, les pèlerinages ou les cérémonies visant à éloigner les mauvais esprits. Les bateaux en bois étaient utilisés pour transporter de lourdes charges.

Le roi Senefrou disposait d'une flotte de 40 bateaux qui étaient utilisés pour importer des bûches de cèdre du Liban. Les caractéristiques et conceptions des bateaux d'Egypte ancienne variaient selon leur fonction et s'ils étaient nécessaires pour naviguer sur le Nil, la mer Méditerranée ou la mer Rouge. Les bateaux de culte et de cérémonies naviguaient sur le Nil et les lacs sacrés.

Les navires militaires avaient des tailles et des caractéristiques différentes. Les plus grands, construits pendant la période de Ramsès, pesaient près de 50 tonnes métriques.

Deux immenses bateaux du roi Khoufou ont été découverts. L'un d'entre eux a été découvert en 1954 après Jésus-Christ dans sa fosse au sud de la grande pyramide de Khoufou, alors que l'autre se trouve encore dans sa fosse à l'ouest du premier.

En bois de cèdre, les 1224 pièces de ce bateau sont dotées de nombreux trous pour être éventuellement "cousues" ensemble à l'aide de cordes en alfa.

Deux autres bateaux légèrement plus petits appartenant au roi Sénousert Trois à Dahshour sont aujourd'hui exposés dans le musée égyptien.

Trente-cinq bateaux miniatures de différents types ont été découverts dans la tombe du roi Toutânkhamon. Certains sont dotés de cabines décorées pour abriter le roi et ses courtisans.

On a également découvert des bateaux miniatures pour le voyage symbolique du roi soleil dans le ciel .

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق