الاثنين، 10 أكتوبر، 2011

Armes provenant de la tombe de Toutânkhamon

Grâce aux nombreux objets artisanaux retrouvés dans la tombe de Toutânkhamon, nous en savons désormais davantage sur les armes égyptiennes utilisées au cours des cérémonies et en temps de guerre.

Parmi ces objets artisanaux, on trouve notamment des épées, des haches, des cimeterres, des arcs simples et doubles, des frondes, des flèches, des lances, des bâtons, des boucliers, des chars, des massues, des couteaux, des dagues et des trompettes.

Toutânkhamon est représenté au cours d'une bataille dans des scènes panoramiques en miniature. Par ailleurs, ces scènes sont peintes sur un coffre en bois découvert dans la tombe du roi.

Avant le Nouvel Empire, les types d'armes ainsi que leurs formes étaient limités. Souvent, il s'agissait de bâtons, de couteaux, de dagues, de haches, d'arcs simples, de flèches et de lances. Toutes ces armes étaient fabriquées en bois, en cuivre et en silex.

Cependant, après l'invasion des Hyksos et les nombreuses campagnes guerrières menées par Thoutmosis Trois, la fabrication des armes fut améliorée. Ainsi, les lames et les poignées en fer de roche et en bronze remplacèrent le cuivre. En outre, l'arc double, les chars tirés par des chevaux et d'autres objets originaires des régions de l'Asie occidentale furent adoptés.

Ces armes permirent de rétablir l'équilibre des forces dans l'ancien Proche-orient et ce, en faveur de l'Egypte .

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق